SOLUS

Eric THOMAS aime le son qui est musique, le son qui danse, le son poésie, le son machine, le son voyage.
Le concert devient ce ici et maintenant du voyage. Un voyage où le plus important n’est pas d’arriver, mais bien de partir. Un voyage improvisé donc, avec pour seule certitude, une guitare électrique Ibanez, quelques pinces à linges, et un ampli Musicman.

(…) Eric THOMAS reste atypique, et singulier. En préparant le plus souvent sa guitare, il ne cesse de renouveler son geste mais aussi son approche de l’instrument. Naviguant aux frontières du jazz, de la musique contemporaine, avec une énergie toujours très rock, il se joue des étiquettes et des codes, pour nous faire voyager (…)  //  (…) C’est poétique, c’est vivant, c’est généreux. C’est de l’improvisation libre. C’est une musique toujours en mouvement, tendue vers l’avant (…)  //  (…) un voyage provoqué par la palette des sonorités et des instruments dans lequel je me suis laissé aller sans retenue. Une construction sinueuse où se découpent et s’imposent des ambiances particulières, genre de cartes postales sonores suffisamment personnelles pour qu’on puisse y perdre sa géographie et réveiller l’imaginaire (…)

C’est la tentative toujours renouvelée de trouver la musique comme une construction sonore et musicale a posteriori.

ericthomas_lp_8x8-web copie

Found Small Extended Forms (beg rose records LP 002)

Publicités